SPA Guadeloupe News

——————- SPAG NEWS
(dernière mise à jour Novembre 2018)
SPA ACTU

La joie d’habiter en Guadeloupe

Le 4 Janvier 2018

 

 

SOCIETE DE PROTECTION ANIMALE DE LA GUADELOUPE

B.P. 329 – 97183 Abymes Principal

Tél  : 05 90 90 12 30

E-mail : contact@spa-guadeloupe.org

Site web : www.spa-gp.org

 

ABANE Marie-Aude

7 Résidence Cap Sud

Mare-Gaillard

97190 Le Gosier

 

                                                                                                                                                                                     A Monsieur ———————–

                                                                                                                                                                                      Résidence  Cap Sud

                                                                                                                                                                                      Mare-Gaillard

                                                                                                                                                                                     97190 Le Gosier

Le Gosier, le 3 Janvier  2018

Courrier déposé dans la boîte aux lettres et envoyé en recommandé avec accusé de réception

 

Monsieur,

 

Quelle ne fût ma surprise de vous entendre me dire, après vous être arrêté devant chez moi, que j’avais empoisonné votre chien(ne) car vous l’aviez trouvé(é) devant chez moi, dans le bois. Or comme vous m’avez dit « c’est impénétrable devant chez vous. » Et pourtant vous en avez déduit que j’en étais l’auteur. Cela va dans le sens de ce que je dénonce, ce harcèlement que je subis, ce phénomène fou de bouc émissaire, entaché de misogynie et de racisme car Mme MESSILI et moi sommes natives d’Algérie. J’ai cru lorsque j’avais entendu votre femme pleurer qu’il s’agissait de votre petite chienne noire qui est très souvent en divagation dans la rue. Or vous m’avez appris là qu’il s’agissait d’un boxer. J’ignorais que vous en possédiez un. J’ai même cru que c’était Noisette une petite chienne que vous aviez adopté de mon association en faisant don d’un chèque de 200 €. Quand, Il y a quelques années, vous avez perdu votre chien blanc et noir, votre femme est venue immédiatement me prévenir afin que je vous aide à le retrouver.

Oui, derrière chez moi, dans le bois c’est impénétrable. Toute ma clôture est tapissée de bas en haut de tôles, palettes, etc… pour ne pas que mes chiens sortent. Je ne peux pas accéder au bois de l’intérieur. J’ai été obligée de protéger mes animaux ainsi, car depuis 1994 j’ai eu pas loin de 200 animaux morts, empoisonnés, écrasés, tués à coups de bâton etc… Vous trouverez cette dénonciation sur mon site www.spa-gp.org . Il y a 2 ans encore plusieurs chats ont été tués. Je nourris, place, récupère les chats et chiens devant chez moi et dans la résidence depuis 1985 date où je suis rentré dans cette maison. Noisette avait été déposée devant chez moi de la même façon,. Je m’occupe également des animaux de propriétaires en état de maltraitance. Pensez-vous Monsieur, cela vous parait-il logique et crédible que j’aille seule dans le bois, empoisonner votre chien dont j’ignorais l’existence et le fait qu’il s’était échappé de chez vous, alors que je suis présidente de la SPA depuis 1986 ? Et naturellement  non seulement je l’aurai laissé devant chez moi, car c’est bien connu qu’un assassin laisse toujours le corps de sa victime devant chez lui !!!Mais en plus j’aurais attendue seule dans le bois jour et nuit mon petit poison dans la main pour le donner uniquement à votre chien. Nous sommes en pleine théorie de l’absurde.  Comment pouvez-vous être décérébré de la sorte ! La haine que vous nourrissez à mon endroit vous égare et vous aveugle. Votre chien a été exécuté comme vous l’avez braillé à Mme SIMONEL pour bien que je l’entende car on a cru que c’était mon chien. Vous avez fait les frais de ce que je subis. J’ai dénoncé une moultitude de fois, des individus qui tentent de pénétrer dans ma maison par le bois et qui, jour et nuit sillonnent ma clôture. Toutes les autorités sont au courant de cela.

Je poste cette lettre sur le site de la SPA et l’adresse à ma confédération et aux associations amies. Car vraiment tous ceux qui me connaissent et suivent mon action sont unanimes à louer le dévouement que j’ai à l’égard des animaux quels qu’ils soient.

Mais parlez-moi donc de cette folie destructrice qui s’est emparée de certains habitants de cette résidence. On m’a accusé de faire de la magie noire, d’être folle, de coucher avec mes chiens, d’être homosexuelles, d’être sale, j’en passe et des meilleures. Aucun de vous ne me connaît et n’a mis les pieds chez moi, et n’a même eu une seule fois une discussion avec moi en s’intéressant par exemple à mon militantisme en ce qui concerne la protection de l’environnement, des animaux domestiques et des animaux en voie d’extinction.  Vous vous comportez tous comme si vous étiez des adeptes de la même secte. On dit tous la même chose, on pense tous la même chose, et on adhère aux mêmes inepties sans aucun recul ni réflexion. Quel est donc ce gourou si puissant qui vous manipule tous et vous projette tel un boulet de catapulte sur moi en toute occasion? Qu’avez-vous donc tous tant  à vous reprocher pour me mettre ainsi tous vos maux sur le dos ? Quelle obsession maladive. Une de mes chères voisines m’a dit dans un accès de colère que vous étiez tous de connivence contre moi ainsi que certaines autorités de la ville de Gosier.  En psychologie on appelle cela de la projection. On projette sur l’autre ce que l’on est et ce que l’on fait, car pouvez-vous me dire ce que j’ai fait à chacun d’entre vous pour mériter un acharnement et une telle haine ?   Qu’allez-vous faire le jour où je partirais ? Vous allez vous déprimer ou vous taper dessus, le phénomène de bouc émissaire permet au groupe de rester unis, les nazis ont fait la même chose aux juifs, tziganes, homosexuels et autres. Ce sont des phénomènes bien connus  comme  l’antisémitisme, la haine des étrangers etc… le mauvais est projeté sur l’autre ou un groupe puisqu’il suffit qu’il soit différent.

Passez une bonne année 2018 et adoptez vite un petit malheureux à qui vous apporterez le bonheur qu’il mérite. Vous rappelez-vous au fait que je vous avais donné de la viande provenant de la casse de la boucherie des grandes surfaces ? Votre femme l’avait refusée en disant que vous ne donniez que des croquettes. Si votre mémoire est déficiente moi pas.

J’ai nourri pendant un an le chien Gabgi d’une voisine, elle était ravie. Je fais profiter de cette manne de nourriture à qui le veut,  jusqu’au jour où elle a eu un revirement à 180°, jusqu’à me menacer de m’exploser la figure si elle me voyait dans la rue et de me mettre la viande des chiens dans un endroit que la décence m’interdit de nommer ici. Il est vrai que nous sommes dans le grand monde.. Le même revirement fou que vous, on sympathise par rapport aux chiens et on s’essuie après les pieds sur moi comme sur une serpillière jusqu’à me menacer de manière plus dangereuse ce que vous avez fait en vous arrêtant devant chez moi en me disant «  Madame, vous vous souviendrez de moi jusqu’au restant de vos jours ». Les règles de bienséance auraient voulu que vous veniez me demander si j’étais l’auteur des faits, mais visiblement vous n’aviez aucun doute et j’étais jugée, condamnée, décapitée avant de savoir de quoi il s’agissait et quelle était la raison de votre courroux. Je précise que  j’ai aidé Emilia COMPAGNONI  à nourrir ses chiens  et les chiens qu’elle recueillait pour les placer pendant quelques temps

Sachez que malgré le mal que vous me faites, je serais toujours là pour vous si un animal a besoin d’aide, en dehors de cela je vous interdis de m’adresser la parole. Je ne suis pas comme vous. Je suis fidèle à mes convictions, à ma culture, à mes croyances, à mes engagements à l’égard de la protection animale et de l’environnement. Je ne suis pas comme vous, je suis différente de vous, mais ça vous l’aviez compris depuis longtemps. Et surtout je sais reconnaître mes amis de mes ennemis, vous visiblement pas. C’est triste pour vous, mais cela est une autre histoire.

Au fait, j’ai oublié de vous remercier car par cette accusation infondée et quasiment débile, vous attestez bien qu’il y a des assassins d’animaux dans cette résidence et que je suis visée au premier chef puisqu’on tue un animal devant chez moi. Merci pour avoir contre votre plein gré, étayé mes dénonciations et sachez que j’ai une pensée émue pour ce boxer car il ne méritait vraiment pas cela et que lui comme moi nous faisons les frais de la bêtise humaine. Moi si je l’avais trouvé agonisant je l’aurai amené chez le vétérinaire à mes frais car je paye déjà vermifuge et autres soins à des chiens qui ne m’appartiennent pas. Et que même si vous continuez tous à vouloir me faire plus de mal je continuerai à être fidèle à ma Kabylité, fidèle à ma spiritualité et fidèle à tous les animaux de la terre quels qu’ils soient.  Je leur ai fait cette promesse là je n’avais pas 12 ans.

                                                                                     Mme M.A ABANE

                                                                                     Présidente de la SPAG

                                                                                  de la Guadeloupe

 

L’infernale trilogie Irma -José-Maria

Le 25 octobre 2017

 

Ceux qui ont connu ce trio se considèrent comme cyclonés mais aussi comme miraculés. Il y a d’abord l’attente : vous êtes accrochés comme une tique aux bulletins météo, vous voyez le monstre se former, gonfler, fondre et regonfler encore, vous le suivez dans sa course capricieuse il monte, descend prend un virage, tourne un peu à droite, à gauche. Bref jusqu’au bout vous ignorez à quelle sauce il va vous manger. Il y a la houle, les vagues qui peuvent atteindre 4, 5,6 mètres. Si comme la maison refuge de la SPA de la Guadeloupe vous êtes en contrebas, au niveau de la plage, juste séparé de la mer par le bois des 50 pas géométriques, vous guettez le grondement des vagues et croyez-moi vous n’entendez plus aucun autre bruit que ce fracas permanent. Le vent qui commence à mettre les arbres à l’horizontale, les pluies torrentielle, sans parler du bruit que peut faire le moindre projectile, car les maisons aux Antilles ont des toits en tôle et une simple orange projetée par des vents de 150 , 180 km/heure sur ces toits vous donne l’impression que tout va exploser.

Il y a ensuite les préparatifs, il faut clouter des planches pour maintenir portes et fenêtres (j’en ai 23) boucher les chiens assis avec des planches de contreplaqués, prévoir bougies, piles, eau, et autres car le courant et l’eau sont vite coupés. Et vous suivez le niveau de vigilance, avec Maria en 48 heures on est passé d’un cyclone niveau 1 à un niveau 5. On n’a pas eu le temps de débarrasser tout ce qu’il y avait sur les terrasses et aux Antilles on vit, on mange, on décore autant les terrasses que l’intérieur car c’est le principal lieu de vie.

Et puis sa seigneurie arrive toute puissante et devant elle vous n’êtes plus qu’une brindille. Alors on se confine avec chiens et chats. Grand soulagement quand personne ne manque à l’appel. En 1989 pour le cyclone Hugo, je n’ai pas pu récupérer 2 de mes chats, je ne les ai jamais retrouvés même pas leur petit corps. Vous n’êtes reliés au monde extérieur que par une ou deux stations radio, ici c’est RFO et Radio Caraïbes. Ils font un travail colossal en continu car les gens les appellent, prennent des nouvelles de leur familles, des gens en bord de mer qui n’ont pas voulu évacuer, ils vont sur le terrain en plein cyclone. Moi, je ne pourrais pas évacuer ma maison, qui m’accepterait avec tous mes chats et chiens !!! Et là, dans l’obscurité avec votre petit radio, votre petite lampe électrique, votre petite bougie, vous attendez presque une journée et une nuit la levée de la vigilance violette. Vous n’avez plus qu’à vous en remettre à Dieu, aux Dieux de l’Olympe, à Boudha…Tout dépend de vos croyances. Ces 3 noms Irma, José, Maria m’ont fait fantasmer car Irma pouvait être l’anagramme au phonème Marie. José pour Joseph, je souriais en me demandant quel petit Jésus allait naître de cela ! Irma et José nous ont épargné Maria aussi quelque part. Ma maison en bois a résisté à Hugo et à Maria. Pour Hugo j’ai eu 1,50m d’eau dans le sous-sol des arbres déracinés, tout un jardin à terre, quasiment rien n’avait résisté. Quand on a pu ouvrir les volets tous mes murs en bois extérieurs étaient couverts d’une bouillie de feuilles vertes, comme un crépis, par contre les arbres du bois n’en n’avaient plus une seule. Il m’a fallu 10 jours pour tailler, laver, récupérer le plus important, des journées de 15 heures.  

Là pour Maria, j’ai retrouvé mon jardin quasi intact, seulement 2 bananiers au sol, certes le jardin était jonché de feuilles et de branchages, le mur de tôles n’a pas résisté à certains endroits, il a fallu tout reprendre. Nous avons érigé ce mur de tôles car mes 400 mètres de clôture ont été défoncés par des engins adéquats, on m’adore dans le quartier !!!Par contre il a fallu tout relaver à l’intérieur de la maison, rideaux, linges, bibelots. Tout était recouvert d’un mélange d’embruns gras avec des poussières fines comme des cendres. On aurait cru le château de la Belle au Bois Dormant. C’était très curieux. Et puis il y a l’après cyclone, la levée de vigilance violette (confinement aucun déplacement) ne se fait que lorsque les voies d’accès sont dégagées. Imaginez tout un département avec poteaux électriques et arbres ou des bateaux barrant les rues, sans parler des glissements de terrain avec la boue, la mer qui a envahi une partie des villes et villages de bord de mer. C’est un paysage d’apocalypse. Vous passez d’un environnement paradisiaque à un paysage de guerre post bombardements. Pour Hugo on est resté 2 mois sans électricité et un mois sans eau. On allait laver la vaisselle et rincer le linge à la mer, là avec Maria on a pu voir à quel point les choses avaient changé, la maison refuge a eu de l’électricité 2 jours après et l’eau est revenue une semaine après. Par contre le stress que connaît la végétation est l’équivalent du stress de l’hiver en Europe, une semaine après les bourgeons sortent, un mois après c’est fleuri.

Mais comme disent les bonnes fées : à tout malheur bonheur est bon. Il y a eu après de merveilleux clins d’œil de la vie. Notre confédération avec l’équipe de Mr BERNARDIN qui a compris que ce type de phénomène entraîne des dépenses conséquentes : la préparation, et après : les appareils chargés d’humidité qui tombent en panne comme des mouches, frigidaires, congélateur, machine à laver etc        … Ce chèque nous a sauvées. Des sympathisants nous ont adressé des soutiens moraux et financiers. Nous avons eu l’agréable surprise d’avoir un don de Mme Dany SAVAL-DRUKER Présidente de l’association LI-ZA. Elle a soutenu la SPA de la Guadeloupe et celle de la Martinique. Nous avons également reçu un don de Mme et Mr CHAVOUTIER, fidèles adhérents et sympathisants depuis des années. 

Un grand merci à vous tous, vous n’avez pas été nombreux à penser à nous, mais c’était avec beaucoup d’émotion et d’amitié et cela compte plus que tout. Cela fait du bien de savoir qu’on pense à vous, qu’on s’inquiète, qu’on vient vite aux nouvelles.

La population d’oiseaux que je nourrissais a triplé maintenant. Ils avaient dû perdre leur territoire, leurs arbres et sont venus là où la table est bonne. Ils n’avaient plus de source de nourriture pour les sucriers, plus de fruits sur les arbres. Ils butinent le pollen sucré comme les colibris mais là aussi pendant un temps il n’y a plus de fleurs. J’aimerais vraiment savoir où se cachent ces petits animaux, tellement fragiles lorsque vents et pluies sont au paroxysme, c’est un mystère pour moi.

Et puis nous avons trouvé 2 petits êtres adorables qu’il a fallu biberonner. Malik (ça veut dire ange en Kabyle) et Aslaf (caresse). 2 petits rouquins de vrais anges. Je n’ai jamais eu de petits chats aussi doux, aussi câlins et aussi proches de moi. Aslaf est un vrai footballeur il joue avec une petite balle de façon effrénée, un futur Zidane ! Malik est bucolique, ce qu’il aime ce sont les arbres (il doit tenir du chanteur Kabyle Idir). Et Tament l’ancienne petite dernière qui est une merveilleuse maman de substitution. Elle veille sur eux en permanence, leur apprend tout ce qu’un chat doit savoir. Quand elle veut leur faire découvrir une petite parcelle de jardin nouvelle pour eux, elle les surveille comme l’huile sur le feu.

Alors tout ceci vous fait vite oublier l’angoisse, la peur et la violence du phénomène. Merci Maria d’avoir été si indulgente avec nous et nos petits protégés. Mais s’il te plaît ne revient pas nous rendre visite. Nous avons pu voir ta magnificence, pauvres humains que nous sommes, nous n’étions rien à côté de toi.

                                                                                     Marie-Aude ABANE

Courrier de l’association NALA (Nos amis les animaux) mis en ligne le 16 Avril 2015

Nos amis le s Animaux 85480 A l’attention de Mme Marie-Aude ABANE
2 Place de la Mairie
85480 Bournezeau
Mail: nala85480 @ hotmailcom
www.nosamislesanimaux.com

Bournezeau, le 24 Mars 20015

Madame, monsieur,

Nous revenons vers vous concernant une question qui nous tient à coeur.

Nous sommes une petite association de protection animale en Vendée. Notre activité principale, au cours de 4 années de notre existence, un été d’aider aux particuliers qui peuvent ne plus s’occuper de leurs chats, et s’occuper de chats errants. Nous sommes interpellés par le fait que la situation des cchats errants, loin de s’améliorer, empire d’année en année. Sur abandonné de plus en plus de chats et de chatons. Même les plus grandes associations en France ne peuvent pas gérer le nombre d’animaux qu’on leur apporte. Les gens se retournent donc vers les petites associations, elles même saturées. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que l’euthanasie de chats est pratiquée tous les jours avec l’aval des autorités. Nos statistiques, préliminaires démontrant qu’un nombre croissant de chats, y compris chatons, sont euthanasiés en Vendée. (http://www.nosamislesanimaux.com/statistiques-fourri%C3%A8res-chiens-et-chats.php).

C’est pour cette raison que nous sommes en train de considérer la possibilité de stérilisation obligatoire de chats comme moyen de réduire le nombre de chats abandonnés et trouvés en France. Dans certains pays européens, par exemple la Belgique, et dans beaucoup d’états et de grandes villes des Etats-Unis et en Australie, cette mesure a été déjà établie.

Nous préférons savoir si vous êtes favorable à cette mesure: dans le cas contraire, quelles raisons votre opposition?

Vous remerciant sincèrement de votre réponse, nous vous prions d’accepter de nos sentiments distigués.

Mme Marit de Haan.
Présidente NALA 85480
Réponse de la Présidente de la SPA de la Guadeloupe

Madame la Présidente,

Je vous remercie pour votre courrier. Je suis régulièrement sur Les chaînes télé spécialisées environnement et animaux toutes les expériences qui sont faites en Amérique, Australie, Canada etc….Au point de vue législation et financement ils ont 50 ans d’avance sur nous.

Je suis partagée car il y a l’immédiateté et le long terme.

A court terme, la stérilisation des chats errants me semble être une bonne chose :

– Facilité pour l’adoption, ici en Guadeloupe les femelles sont plus difficiles à faire adopter que les mâles, à fortiori si leur petit ventre est rond.

– lutte contre la prolifération pour tous les petits malheureux abandonnés

– Et de ce fait protection des oiseaux et de leurs oisillons car un chat abandonné chasse pour se nourrir c’est évident et cela peut mettre en danger des espèces d’oiseaux en voie de disparition

– Evitement d’assassinats perpétrés par des humains peu tolérants ou opérant une phobie à l’égard des chats. En effet le chat a toujours été fustigé, au Moyen Age on brûlait les chats noirs avec les sorcières dans les bûchers, coutumes identiques pour les feux de la Saint-Jean.

Je suis psychologue de profession, j’ai étudié un peu la psychologie animale et les chats
sont une passion, j’ai donc cherché à analyser, comprendre cette aversion, cette haine : le
chat symbolise la sensualité féminine et le plaisir : le ronron est une manifestation de plaisir peu d’animaux en ont. On sait comment la religion catholique, les intégristes musulmans ont bloqué repoussé, tenté de détruire tout ce qui est désir et plaisir que peut apporter la femme. Le plaisir au sens large, plaisir sexuel certes, mais aussi de la vue, du toucher, du goût par la cuisine.
Le chat et la chouette ont été décrétés diaboliques alors qu’ils ont été crées par Dieu. Voilà pourquoi il a tant été torturé et tué. Les misogynes de tout poil, un petit nombre d’hommes affectés de troubles sexuels graves, (heureusement pas tous !) et les femmes qui rejettent leur féminité car elles pensent que les hommes vont les asservir avec cela. Bref ! il sert à tous les transferts femme-chat y compris dans les rituels sataniques.

Le long terme : On a vu comment la prédation causée par la chasse, la privation

de territoire par l’agriculture intensive ou l’habitat a failli détruire définitivement le

guépard, le tigre de Sumatra, l’éléphant de Bornéo et tant d’autres.

A long terme est ce que l’on ne va pas détruire le chat qui n’est pas un chat d’élevage ? Toute cette diversité de chats dits de gouttière ne risque-t-elle pas de disparaître ? Tous ces mélanges de poils longs, poils courts, cette diversité de robes ?

Seules des études scientifiques sérieuses pourraient établir s’il y a un risque de disparition des chats de gouttière au profit des races crées par l’homme. Nous avons en Guadeloupe un type de chat spécifique : le chat créole (appelé chat planche) il ressemble aux chats Egyptiens à la déesse Osiris : corps long et fin, menu, de longues pattes, une tête triangulaire. L’espèce est déjà menacée avec les croisements avec les chats européens.

Je vous ai donné toutes les raisons pour lesquelles je suis partagée. Et c’est vrai, car à titre personnel quand j’ai une naissance chez moi (mâles et femelles sont tous stérilisés, mais il arrive qu’une grande chipie devant l’éternel me fasse une surprise ! les chattes créoles sont très fertiles) je considère que c’est un des plus beaux cadeaux que dame nature me fait. J’admire à quel point elles sont maternelles (pas toutes certes). Comment elles se laissent téter par des petits d’âge différent appartenant à d’autres mères. J’ai pu voir 2 sœurs, l’une ayant des petits, dès qu’elle quittait sa caisse sa sœur sautait à l’intérieur pour s’occuper des bébés, elle ne pouvait les allaiter, mais elle était là. Tout ceci a forcé mon admiration. J’ai une famille née à la maison la maman a 16ans 1/2. Ses 2 fils et filles ont 15ans, ils sont toujours à la lécher, ils dorment dans ses pattes. Dire que j’avais appris à la fac que les liens parentaux ne perduraient pas chez les animaux car adultes ils devaient chercher leur propre territoire. Visiblement dès qu’ils sont stérilisés cela fonctionne autrement.

Voilà Madame la Présidente je vous ai livré mes réflexions, mes joies, mes doutes, mes craintes.

Je pense que sans une étude sérieuse il serait difficile de savoir si nous, les humains nous ne faisons pas une erreur en stérilisant à outrance.

Je vais mettre votre lettre et ma réponse sur notre site car j’apprécie beaucoup votre démarche, elle prouve l’humilité et l’amour que vous avez à l’égard de la cause animale.

Et merci de faire tout ce que vous faites pour cette petite merveille qu’est le chat.

J’espère que d’autres associations liront ces mots et qu’elles donneront également leur point de vue. On fera moins d’erreurs si tout monde fait part de ses connaissances et expériences.

Je vous prie d’accepter, Madame la Présidente pour vous et votre équipe, l’expression de mes sentiments les plus félins.

Mme M. A ABANE

Présidente de la SPAG

News mises en ligne le 27 Novembre 2014
* La Présidence de notre confédération a changé. Mme HASSON a donné sa démission au bout de quarante années de travail incessant et d’un lourd investissement. Le Docteur BERNARDIN est le nouveau Président. Bienvenue à lui et à sa nouvelle équipe.

* L’association One Voice part en campagne: le Code Civil a été modifié concernant le statut des animaux. La France reconnaît aux animaux une sensibilité (il était temps) mais les considèrent toujours comme des biens matériels au même titre qu’un meuble ou qu’un ordinateur. Pour changer cette conception moyenâgeuse de l’animal One Voice lance une campagne. Allez sur leur site, www.one-voice.fr signer la pétition!
Pour qu’enfin la cruauté envers les animaux soit vraiment reconnue et punie comme il se doit. La SPAG lutte depuis des années pour expliquer aux policiers et aux magistrats que pratiquement tous les serials killers se sont exercés d’abord à torturer les animaux. L’addiction au mal et à la violence subit une évolution comme les autres addictions: un drogué ne commence pas par l’héroïne ou le LSD mais souvent par un joint. Les pulsions agressives augmentent avec l’impunité et la dose d’adrénaline, l’interdit, le contre nature, la destruction tout ceci produit un plaisir de plus en plus mal-saint et dangereux pour autrui.
Protégez les animaux des sévices et sévices sexuels et vous protégerez les enfants : les casettes porno qui se vendent très bien montrent de pauvres lolitas soumises et droguées subissant le pire par de pauvres animaux eux-mêmes torturés et maltraités pour obtenir ce que l’on attend d’eux. La loi génétique est stricte: les chromosomes n’autorisent aucune copulation entre espèces différentes, aucune reproduction. Le déclenchement du rut n’existe pas en dehors de la reproduction. l’on ne connaît chez l’animal que le mulet et le bardot qui sont les produits de l’âne et du cheval.

One Voice parle des chiens et des chats en disant « notre famille ». Oui la SPAG adhère. On aimerait tous qu’amis, amours et famille nous témoignent une telle qualité d’affectif sans conditions aucune, une telle fidélité, une telle joie lors de retrouvailles que l’on soit malades, ruinés, déprimés, trahis, honnis de l’humanité, eux ils sont toujours là identiques. Alors oui, les animaux sont une vraie famille de coeur et la loi doit en tenir compte. Est-ce qu’une voiture ou de la vaisselle pourrait faire de même?

Mme Marie-Aude ABANE
Nous vous invitons à vous rendre sur le site de ONE VOICE www.one-voice.fr pour prendre connaissance et signer les différentes pétitions mises en ligne. Nous les avons toutes signées car nous sommes en total accord avec ces différents combats.

PETITIONS DE ONE VOICE

Pétition en faveur des méthodes substitutives

Nous, soussignés, demandons à l’Etat français d’inscrire comme une priorité le développement, la validation et la mise en place des méthodes substitutives aux expériences sur les animaux.

Nous demandons que les financements nécessaires soient débloqués, et que les crédits concernant la recherche scientifique soient prioritairement attribués aux expériences utilisant ces méthodes modernes, non violentes, peu onéreuses et plus fiables que les tests sur animaux.

Pour une interdiction européenne de la présence des animaux dans les cirques

J’approuve : Les associations de défense animale d’Europe ont raison de revendiquer à l’Union Européenne l’abolition de l’esclavage des animaux dans les cirques.

Arrachés à leur patrie , dressés, reclus, ces animaux dénaturés deviennent les ombres d’eux-mêmes.

Ils sont soumis par la peur et la violence à exécuter des numéros contre-nature traumatisants, douloureux et dangereux. Détenus en captivité dans des cages exiguës, condamnés à parcourir des milliers de kilomètres enfermés dans le noir, les animaux subissent des conditions de vie incompatibles avec leurs impératifs biologiques.

Ils développent alors des troubles du comportement, manifestant ainsi toute leur détresse et leur souffrance.

Pour preuve visible, incontestable, leurs mouvements répétitifs (stéréotypie).
Enfin, par cette vision colonialiste et anthropocentrique des êtres vivants, les cirques donnent aux enfants une image erronée de l’animal.

C’est une approche plus respectueuse du Vivant qui éduquera les enfants à un futur possible pour notre terre. A savoir, les animaux sauvages sont nés pour vivre libres sur leur territoire et réaliser leur fonction dans le processus de l’évolution de la planète.

Les véritables Circassiens l’ont bien compris.
Ils excellent sur les pistes des cirques sans animaux. Dégagés de la tyrannie du plus fort, ils magnifient la noblesse et la créativité humaines.

L’Europe doit jouer un rôle de pionnier en interdisant la présence des animaux dans les cirques.

 

Non à l’exportation des ânes brésiliens vers la Chine !

Considérant que les ânes ne sont pas des objets mais des êtres sensibles ;
Considérant le sort cruel réservé aux animaux en Chine en l’absence de loi de protection animale ;
Considérant les conséquences inévitables sur le bien-être des ânes que représenterait le voyage depuis le Brésil vers la Chine ;
Considérant que ces ânes seraient destinés à l’industrie alimentaire et à l’industrie cosmétique – dans un pays qui en tue déjà 1,5 millions par an ;
Nous demandons aux autorités brésiliennes de revenir sur l’accord de libre échange des ânes, signé avec la Chine. Les ânes méritent d’être traités dignement !

Non aux tortures des animaux en Chine

Monsieur le Président Xi Jinping,

Nous soussignés souhaitons vous exprimer notre profonde inquiétude concernant la grande souffrance des animaux en Chine.

Les récentes investigations de One Voice en Chine ont révélé les déplorables conditions de détention des animaux dans les zoos, des spectacles de proies vivantes particulièrement choquantes, et le calvaire des chiens tués pour la viande. La Chine a récemment affirmé sa volonté de protéger les espèces menacées. Nous vous demandons respectueusement d’adopter une loi de protection de tous les animaux et de répression des actes de cruauté dont ils peuvent être victimes.

Recevez, Monsieur le Président, l’assurance de notre haute considération.

Chiens et chats, notre famille

Ils sont des millions à partager nos foyers. Nous le savons, l’intelligence et la sensibilité de nos compagnons millénaires n’est plus à démontrer, comme l’amour inconditionnel qu’ils nous témoignent. Pourtant… de tous les animaux, les chiens et les chats sont les plus exploités, les plus maltraités et ce, dans de nombreux domaines : expérimentations, trafics, enfermement à vie pour la reproduction, dressage pour les spectacles, et en plus pour les chiens, chasse et gardiennage. Sans compter les maltraitances et cruautés punies par la loi mais qui perdurent en France: abandons, fourrure, combats, cruautés dans certains foyers.
Nous, soussignés, demandons instamment la modification du statut juridique du chien et du chat afin qu’ils soient considérés non plus comme des biens meubles mais comme des êtres sensibles.
Nous, en témoignage de notre reconnaissance à nos compagnons chiens et chats.

Pour qu’Air France cesse enfin de livrer des primates aux laboratoires

Je suis scandalisé(e) d’apprendre qu’Air France continue de transporter des milliers d’animaux vers des laboratoires dans le monde entier.

Tous sont envoyés vers une mort certaine après d’atroces souffrances, pour des recherches coûteuses et non transposables aux humains.

Face à l’indignation de l’opinion publique, les grandes compagnies aériennes ont renoncé à ce commerce cruel et moralement inacceptable. Je ne veux plus voyager dans des avions dont les soutes renferment l’immense détresse de nos cousins primates ou de nos compagnons chiens sacrifiés. Je compte sur une décision éthique de la part d’Air France. Notre compagnie nationale doit cesser ce commerce.

Total respect pour nos compagnons chevaux

PETITION EN FAVEUR DU STATUT D’ANIMAUX DE COMPAGNIE POUR LES CHEVAUX

Le statut culturel du cheval évolue vers celui d’animal de compagnie, pourtant, juridiquement, le cheval reste un «animal de rente». Et en France, chaque jour chevaux et poulains sont exploités massivement mais aussi tués pour être mangés.
Les poulains, élevés pour la viande, ont entre 6 et 9 mois lorsqu’ils sont abattus. Les jeunes chevaux de trait et les chevaux adultes de réforme (courses et centres équestres) ayant été utilisés par les humains, pour leurs jeux et leur plaisir, sont «mis à la poubelle» dans les abattoirs, après l’enfer du transport.

Pour les chevaux, nous demandons : L’obtention du statut d’animaux de compagnie, au même titre que les chiens et les chats, et par conséquent, l’interdiction de la consommation de la viande chevaline.